Pendant plusieurs mois, une agence bancaire a saisi les allocations versées sur le compte de sa cliente, la privant de ressources. Celle-ci a obtenu gain de cause en décembre 2013, raconte RTL. Mais la banque a fait appel.

Sa banque se servait directement sur son compte, la privant de ses minimas sociaux. Emmanuelle B. a obtenu gain de cause en justice au mois de décembre. Mais la BNP a décidé de faire appel, raconte RTL lundi 10 mars. Cette quadragénaire affronte de sérieux déboires financiers, à tel point que son compte bancaire est à découvert de 4 000 euros. C’est alors que son agence prélève directement les minimas sociaux de sa cliente – RSA et APL – pendant plusieurs mois.

La suite

Qu'en pensez vous?