La veuve endettée se rebiffe

Nicole Niot, une retraitée poursuivie par son créancier, a sombré dans la dépression. Un psychiatre impute ses troubles aux méthodes brutales de cet organisme.

En finir avec la vie pour une dette ? Ces derniers mois, cette idée noire a hanté les nuits de Nicole Niot, une veuve de 69 ans. A se ronger d’angoisse dans son pavillon de Reims (Champagne), elle qui s’est usé la santé comme femme de ménage, après avoir élevé ses six enfants, âgés de 32 à 50 ans. « Je me suis toujours battue », dit-elle. Mais il y a deux mois, Nicole a « pété un plomb ». Harcelée par une société de recouvrement, elle est en état de « stress post-traumatique ». Et l’expert psychiatre – c’est une première – est formel : ses troubles psychiques sont directement liés aux pressions exercées par la société.

La suite ICI

Qu'en pensez vous?