OCTOBRE 2020

Je pensais ne plus avoir à revenir sur le sujet et… et bien non !.

Consultant mon relevé bancaire en ligne, je découvre qu’une Saisie Attribution a été opérée cette fois par les Huissiers de Berre l’Etang… et pas qu’un peu : Débit 27000 €
Le compte est également bloqué, de quoi assombrir le week-end du plus endurci des harcelés aux longs cours.

A la suite de quelques échanges téléphoniques rugueux, j’observe un avis de mainlevée sur ce même compte une semaine plus tard ainsi qu’un débit de 110 € pour les «frais bancaires».
Vaguement penaude et les mains prises dans la confiture de cette saisie abusive, l’huissier me rembarre avec mépris… selon elle les frais sont pour ma pomme et je n’ai qu’à me retourner contre son client.

Aucun échange, courrier, explications, on est ici dans l’arbitraire d’un rapport de force totalement déséquilibré et inéquitable.

Le dernier acte de piratage diligenté par l’huissier Marcotte-Ruffin pour les mêmes motivations indues remonte à 2012, et il s’agissait cette fois là, d’une saisie de 15 000 €.
Il avait fallu quatre jours d’échanges musclés pour obtenir la mainlevée pure et simple.

L’huissier Provençal, lui n’entend pas rembourser les frais générés pas sa razzia… la Chambre Départementale des Huissiers des Bouches du Rhône, questionnée sur ce sujet ne trouvera rien à redire de cette situation et classera le dossier.

Le fait que ce dernier huissier soit également le Secrétaire Adjoint de cette Chambre Départementale, n’entre évidemment pas en ligne de compte…

Circulez, il n’y a rien a voir.
Je n’ai plus désormais qu’a attendre qu’un énième huissier bloque mes comptes impunément, et ensuite un autre, et encore un autre…

Juge et partie, cette engeance peut tout se permettre…

Cela fait vingt ans que ça dure alors… à suivre ?

Qu'en pensez vous?