En effet CREDIREC n’a pas été condamnée pour ses activités contestables mais  le tribunal correctionnel de Senlis a donné tort à CREDIREC en relaxant le Président de l’UFC QUE CHOISIR de SENLIS concernant la plainte en diffamation déposée par la Société CREDIREC.

La Société CREDIREC n’a pas fait appel de la décision…

Cette reconnaissance implicite des méthodes employées par cette entreprise ne l’empêchera toutefois pas de persévérer imperturbablement dans ses comportements.

La suite est ICI

Qu'en pensez vous?